Le 19ème commandement de l'Assurance : "Tu ne paieras pas pour la crise et tu augmenteras tes cotisations".

Lisez! Cet article parle de votre prochaine augmentation d'impôt ou de celle de vos cotisations d'assurances au choix!

Outre le caractère populiste de la proposition de M.Poggia retracée dans l'article (ici). Ella a pour vertu de poser la question de la participation des assurances aux frais de la crise sanitaire aux côtés de l'Etat.
 
En effet, la question apparaît légitime si, comme moi, d'une part vous subissez de plein fouet des hausses de tarifs annuelles jusqu'à payer plus de 10% de votre salaire - véritable impôt supplémentaire! - sans avoir le droit à aucune prestation en retour; Et que d'autre part vous observez l'enrichissement à la démesure des assureurs et de leurs compagnies assurances. Dans ce contexte, il conviendrait de rappeler que le but initial des assurances vise l'utilité publique au travers de la santé et pas l'accumulation de milliards!
 
Dans l'hypothèse où les assurances n'utiliseraient pas ces fonds de réserves, composés de nos cotisations, pour cette situation-ci qu'elle est donc leur but fondamental? D'autant plus que le refus des assurances aggraverait l'utilisation de la planche à billet par l'Etat afin qu'il éponge seul les frais de la crise. A terme, cette pratique fait courir un risque grandissant pour l'économie, urbi et orbi, qui n'a par ailleurs plus grand chose à voir avec une économie libérale dans ces conditions.
 
Cette discussion revient à un jeu à somme nulle entre Citoyen et assurance. Le citoyen pourrait être confronté soit à une augmentation de ses impôts, à l'aggravation du budget de l'Etat, soit à la menace d'une hausse de tarifs des assurances qui serait justifiée par le Coronavirus.
 
En conclusion, on observe que la mentalité des assurances aujourd'hui est la même que celle des banques il y a 30 ans. Au moins ces dernières n'ont jamais caché la vocation capitaliste de leurs activités derrière la défense d'un intérêt public.

Commentaires

  • "Outre le caractère populiste de la proposition de M.Poggia retracée dans l'article"
    Vous laissez entendre que le message est "populiste" lorsqu'il émane de M. Poggia, mais pas lorsqu'il vient de vous. Etrange!

Les commentaires sont fermés.